Arthrose et ostéoarthrite

Les problèmes articulaires affectent de nombreux chats et chiens. Près d'un chien sur cinq âgé de plus d’un an est affecté par ce problème et la prévalence chez les chats de tous âges est estimée à 16.5%, mais elle peut atteindre 90% chez les chats de plus de 12ans.
Typiquement les propriétaires de chiens viennent consulter le vétérinaire parce que leur chien boite ou leur chat est moins actif, par exemple moins enclin à sauter.

L’arthrose est une pathologie dégénérative des cartilages articulaires. Longtemps considérée comme une usure du cartilage liée au vieillissement ou au traumatisme, elle est de plus en plus décrite comme un processus pathologique articulaire dynamique fait de destruction et de réparation.

De nombreux progrès ont été effectués ces dernières années dans la compréhension de la physiopathologie de l’arthrose. Celle-ci résulte de l’interaction complexe de processus physiques et biologiques faisant intervenir différentes enzymes protéolytiques, des cytokines, des prostaglandines, de l’oxyde nitrique et autres substances proinflammatoires. Il s'agit d'une maladie multi-tissulaire et globale de l’articulation. En plus de la destruction cartilagineuse, l’atteinte morphologique de l’os sous-chondral, l’inflammation de la synoviale et la participation de la capsule articulaire jouent un rôle dans la physiopathologie de l’arthrose.

A ce titre le terme ostéoarthrite (ostéo=os, arthr=articulation et ite=inflammation) devrait suppléer celui d'arthrose pour décrire la maladie. En outre, ces connaissances permettent d’envisager de nouvelles perspectives thérapeutiques qui semblent très prometteuses, bouleversant le pronostic de cette affection.