AINSs et autres analgésiques

Les anti-inflammatoires non stéroidiens (AINSs) inhibent la synthèse de prostaglandines.

De nombreux produits sont disponibles :

CarprofèneFirocoxibMavacoxibAcide tolfénamique
Meloxicam Robenacoxib CimicoxibKétoprofène

Ces molécules inhibent la synthèse des prostaglandines. En raison d’une toxicité potentielle, leur emploi à long terme doit se faire uniquement sous surveillance vétérinaire.

D'autres médicaments anti-douleurs existent :

  • Gabapentine
  • Opioïdes

 

ASU

avocat
• ASU = Extrait d’insaponifiables d’avocat et de soja
• Insaponifiable = fraction non glycéridique des huiles (0.5 à 2%)
• Employé en médecine humaine depuis 1978, avec une indication pour l'ostéoarthrite depuis 1993.

haricot

Activité pharmacologique

catabolisme

anabolisme

Résultat : activité chondroprotectrice et anti-inflammatoire démontrée

Activité clinique

Sur un modèle chien avec ostéoarthrite par résection des ligaments croisés antérieurs (Boileau et al 2009. Arthritis Research and Therapy 11: R41)

  • 8 semaines de traitement ASU
  • Réduction de la sévérité des lésions du cartilage
  • Réduction de la perte osseuse sous chondrale
  • Réduction de la concentration en iNOS et MMP-13 au niveau du cartilage
  • Conclusion: efficacité prouvée de ASU chez le chien

coupeHistologique

perteOsseuse

Omega 3 : Résolution de l’inflammation

Omega-3 DHA

  • Omega-3 DHA : l'acide docosahexaénoïque, est un acide gras polyinsaturé produit en quantité insuffisante par l’organisme des mammifères ; il est nécessaire d’en apporter en supplément
  • Sources d’omega-3 DHA : poissons des mers froides, fruits de mer, et de préférence algues du phytoplancton
  • Conservation : impérativement a l’abri de l’air, de la lumière et de la chaleur
  • Deux rôles principaux :
    • Un des principaux éléments constitutifs du cerveau
    • Précurseur des médiateurs de la résolution de l’inflammation

Résolution de l’inflammation

  • Action sur la phase critique et finale de l’inflammation, ce qui évite le passage à la chronicité ou la perte de fonction par fibrose
  • Promotion de la résolution de l'inflammation par la synthèse de médiateurs provenant des Omega-3 : résolvines, protectines et marésines
  • Rôle anti-inflammatoires des médiateurs pro-résolution :

– Stoppent la migration des neutrophiles

– Permettent le retour à la normale de la perméabilité des capillaires

– Stimulent le recrutement des macrophages

– Stimulent la phagocytose des neutrophiles par les macrophages

– Inhibent le TNF-α et l’IL-1β

– Facilitent l’élimination des chémokines

– Bloquent les signaux impliqués dans la douleur

– Freinent la formation des tissus fibreux

– Inhibent la formation d’anions superoxydes

gestionInflammation

Omega -3 DHA : activité pharmacologique

Oméga -3 DHA: activité pharmacologique

Omega -3 DHA: activité pharmacologique

Omega-3 : activité clinique

  • Chez l’animal de compagnie :

– En 2012, un collectif de scientifiques belges, canadiens et britanniques a  fait l’analyse critique de 67 études publiées sur l’utilisation de produits naturels pour le traitement de l’arthrose chez les animaux. De ces 67 études, seulement 22 ont passé le test de leurs critères de validité scientifique et parmi ces 22, seule l’administration d’Oméga-3 a démontré une amélioration des symptômes de l’ostéoarthrite (Vandeweerd et al 2012 J. Vet Intern. Med. 26: 448-456)

– Plusieurs publications ont démontré l’efficacité des oméga-3 pour réduire les signes cliniques de l’ostéoarthrite ou pour permettre une épargne en anti-inflammatoires.

  • Les doses de DHA doivent être supérieures à 15 mg/ kg